Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Ferme de la paturelle

Les fromages

L’histoire du Manicamp – un fromage qui revient de loin

Il s’en est fallu de peu pour que ce fromage à patte molle et à croûte lavée, voisin de terroir du maroilles et du rollot, ne disparaisse à jamais. Il était encore fabriqué au début du siècle dans quelques communes de la vallée de l’Oise autour du village de Manicamp à mi-chemin entre Chauny et Noyon. Des fermiers y voyaient là un moyen de conservation de leur lait. Puis la généralisation de la collecte du lait dans les fermes mit fin à cette tradition. Pourtant le Manicamp faisait la réputation du marché de Chauny. Cité dans des écrits datant de la révolution, évoqué dans des poèmes du siècle dernier, il fut encore répertorié dans le Larousse des fromages de 1960. Des anciens se rappellent encore du goût de ce fromage à la croûte orangée, brique carrée de dix centimètres de coté et de quatre de haut. 


Produit avec du lait de vaches normandes, le fromage est fabriqué à partir de lait crû du matin. Celui-ci, encore chaud, est emprésuré, caillé, puis décaillé et moulé. Ensuite, le fromage est retourné cinq fois dans la journée et mis en cave le lendemain pour une durée de six à huit semaines. Deux fois par semaine, il sera frotté à l’eau salée pour lui donner sa belle teinte orangée. Un affinage en cave humide et tempérée, des soins délicats lui donnent le meilleur des arômes !

Les fromages

Le Manicamp


Les fromages frais :

   - nature

   - ail et fines herbes 

   - ail

   - mélange du jadinier

   - poivre

   - estragon


les tartinés :

   - nature

   - ail et fines herbes


Les fromages blancs : 

   - Faisselle

   - campagnard

   - battu

   - aux fruits

 

lait crû de la dernière traite